Connais-toi toi-même

Dire non c’est aussi dire oui

Fini de se laisser marcher 2

“NON”, 3 lettres, facile à prononcer et pourtant….
Dire non au travail vous semble parfois difficile ? Voici quelques suggestions!

Situation déjà vécue: Ma boss m’appelle à 17h, me demande de faire des recherches + des propositions + d’organiser une réunion – le tout pour le lendemain. Je dis “ok pas de problème”. Je raccroche et je me dis : “Non mais n’importe quoi, maintenant t’es bonne pour rester au boulot toute la soirée!” Et là je m’en veux, je m’énerve, je rumine… Je n’avais pas su dire non #grrrrrrrrrr. Sounds familiar?

Sur le moment je pense que je m’étais dit :
Je vais peut-être pas dire non à ma boss quand même. C’est elle qui m’évalue et peut décider de me garder ou non dans l’équipe… Est-ce qu’elle va vraiment te virer si tu dis non?!
Allez je vais lui montrer que je suis capable de réaliser cette mission de dernière minute en mode “tu peux compter sur moi” #extrasuperwonderwoman

C’est vrai que parfois on ne sait pas dire non à ses collègues / membres de son équipe parce qu’on ne veut pas les laisser tomber, parce qu’on veut éviter les conflits, parce qu’on s’oublie et qu’on place les intérêts des autres avant les nôtres, parce qu’on veut que les autres nous apprécient…
Alors bien sûr, ça peut faire du bien de donner un coup de main ou de rendre un service. Mais si cela conduit à éprouver du ressentiment ou de la frustration ou bien si cela entraîne de la fatigue ou davantage de stress alors c’est là où il est peut-être temps de prendre du recul.

Et donc je me suis dit : qu’est-ce que je pourrais faire pour éviter de me retrouver à nouveau dans une telle situation?

=> Voici donc quelques suggestions pour reprendre le pouvoir et dire NON au travail ou même dans sa vie et le tout avec plus d’assurance.

*Dire NON à quelque chose, c’est dire OUI à autre chose
Qu’est-ce qui est important pour vous en ce moment?
Dresser la liste de vos priorités du moment. Est-ce que c’est passer du temps avec vos proches, travailler sur un projet en dehors du travail, vous concentrer sur votre travail, vous engager dans une association…

Ces priorités seront vos repères. Si d’autres personnes vous demandent de faire quelque chose qui va à l’encontre de vos priorités ou même de vos valeurs, cela peut être une indication pour dire non. Parce que dire non à cette nouvelle demande c’est surtout dire oui à ce qui vous est cher.

*Check sur ce que l’on ressent sur le moment
Qu’est-ce que vous ressentez au moment précis de la demande? Une vague de stress? Des sueurs froides? Un malaise? De l’énervement?

Prenez 2 secondes pour faire un rapide check in. Cela peut vous donner un indice avant de formuler votre réponse.

*Check sur la situation
Est-ce une demande en dehors de votre périmètre?
Est-ce que vous avez actuellement une charge de travail très importante?
Si vous acceptez cette demande, quels vont être les impacts sur vos autres tâches ou priorités? Je crois que c’est le type d’argument que votre boss peut entendre!

En général, on a vite les réponses donc idem cela peut vous orienter.

*Take time
Qu’est-ce qui vous empêche de dire que vous allez y réfléchir un peu? Évidemment tout dépend de la situation. Mais cela peut vous permettre de faire un check sur vos émotions et de rassembler vos idées. Bon il ne faut pas non plus mettre des plombes avant de revenir vers son interlocuteur!

Petit conseil : si vous dites non, ne vous perdez pas dans une justification sans fin. Cela risquerait de vous faire perdre toute crédibilité. Restez simple et présentez les principaux impacts.

Et surtout n’hésitez pas à revenir sur votre réponse! Ce n’est pas un aveu de faiblesse, c’est un acte de courage qui montre que vous êtes responsable.

Et encore une fois, dire non c’est aussi dire oui! Alors exprimez ce à quoi vous dites oui aussi! :)

Alors fini de se laisser marcher sur les pieds parce que ça nous freine! On enfile ses baskets et on avance vers ce qui est important pour nous!
You got it?! :)

You Might Also Like